Amos : regards en parallèles

afficheExpo2016_WebCette exposition présente une série de photos prises par le club de photographie Le Contraste (2012) mise en parallèle avec une sélection de photos tirées des archives de la Société d’histoire, permettant ainsi de faire un parcours dans le temps et de suivre l’évolution de certains édifices amossois. Seront abordés des édifices commerciaux, institutionnels, publics et résidentiels comme la gare, l’hôtel Transcontinental, la piscine Brunet, la Société d’entreprises générales, le Théâtre Royal, les résidences Blais, Bigué, Gosselin, Massicotte pour en nommer quelques-uns. Des textes tirés et adaptés du rapport de Paul Trépanier sur le patrimoine architectural d’Amos accompagnent l’exposition.

Cette exposition se veut une occasion de se divertir et de se remémorer des souvenirs, mais également de se questionner sur l’environnement bâti qui nous entoure, résultat des changements démographiques et économiques, de l’évolution des techniques de construction et de bien d’autres facteurs.

Bienvenue à tous! L’exposition sera présentée jusqu’au 20 mai 2017.

CRÉDITS ET REMERCIEMENTS

Réalisation

Recherche et développement du contenu, révision des textes

Guillaume Trottier, Société d’histoire d’Amos
Louise Cinq-Mars
Guy Trottier

Les encarts informatifs sont tirés de l’étude de Paul Trépanier
Le patrimoine architectural d’Amos (2006), adaptés pour les fins de l’exposition.

Le club de photographie Le Contraste
pour les photographies prises en 2012

Conception graphique

Jennifer Trudel, Noir Design Graphique

Production

Mise en espace, montage

André Louis-Seize, Centre d’exposition d’Amos
Jennifer Trudel, Noir Design Graphique
Guillaume Trottier, Société d’histoire d’Amos

Impression

Claude Rheault, Ville d’Amos

Merci à tous ceux qui ont collaboré à la réalisation de cette exposition.

Avec le soutien du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville d’Amos.

L’exposition sera présentée jusqu’au 20 mai 2017.
Bienvenue à tous!
Au Centre d’archives, s.-s. de la Maison de la culture d’Amos